Les Français fuient le fisc

La Belgique, la Suisse et de nombreux autres pays sont devenus des destinations d’exil fiscal pour de nombreux français. L’imposition fiscale sur les revenus est progressive en France. L’Etat considère l’impôt comme un système d’organisation sociale permet la création de nouveaux emplois mais entrave les investissements.

Plus de 10000 français échappent au fisc en plaçant leurs fortunes à l’étranger en usant de méthodes illégales comme le blanchiment d’argent, d’ailleurs comme le montre le site defiscalisation.be, 16% des imosables français fuient le fisc, 12% des belges et 12% des anglais.

Les riches français se dirigent vers Londres, le pays qui a développé des avantages fiscaux pour les étrangers, à savoir, l’exonération des revenus non rapatriés. Cet effet a poussé l’état à trouver des solutions comme la proposition du député socialiste Yann Galut de taxer l’argent gagné au Loto.

La France a aussi mis des conditions de financements pour les crédits immobiliers à l’étranger. Le demandeur de crédit doit financer les 40% de la valeur du bien acquis et de mettre en garantie pour la banque un bien de même valeur acquis en France et entièrement payé.